GHISLAINE BRAS ACTUALITES

Gruissan,exposition

Du 30 septembre au 2 octobre 2022, j'expose à Gruissan dans le cadre du festival photo Reg'Art.

36 photographies sur la biodiversité : les grands espaces, la faune sauvage dans son biotope et les habitants de contrées lointaines.
Je vous propose un voyage à travers les grandes savanes d'Afrique Australe et de l'Est, les forêts d'Inde et du Népal, la découverte des vastes steppes d'Amérique du Sud, les Galapagos, et les forêts tropicales du Costa Rica...
Mon ambition est de susciter le respect des espèces, des hommes et de la vie sur terre.

Je tiendrai le vendredi 30 septembre à 18h une conférence sur le « voyage photo et la biodiversité ».

Colombie, voyage


J’aime l’Amérique latine, je m'y sens comme chez moi... La Colombie, voilà des décennies que je remettais ce voyage. Je voulais du temps pour le découvrir et si possible de l’apaisement. Bogota le dimanche est si calme que l’on se croirait dans une ville de province. Les musées, les commerces sont fermés mais la vie est si présente sur les murs peints par les artistes de rues qui font de la ville historique un véritable musée vivant.
La plupart de ses habitants filent à Villa de Leyva pour passer le week-end. A 4 heures de Bogota, les haciendas et la fraicheur du lieu, à plus de 2000 mètres d'altitude, permettent de se retrouver en famille dans les haciendas fleuries aux murs blanchis par la chaux.
A quelques heures de là, Barichara, superbe village aux murs blancs, aux toits orangés et portes colorées s'étend sur une colline. Ici tout est calme et volupté, tout le monde semble se connaître, se côtoyer, même les touristes sont chez eux.
Puis Medellin, cette ville connue pour sa triste histoire transpire l'espoir et la vie. La place Botero et ses statues géantes offertes à ses habitants. Le métro et les télécabines qui ont désenclavé les barios sont impeccables. La comuna 13, dernier bastion des narcos et des groupes paramilitaires n'a pas renié sa triste histoire. Elle s'en est servi pour renaitre et devenir un lieu de visite incontournable, le fief du street art, de l'espoir et de la rage de vivre.
Au nord du pays, le parc Tayrona ressemble étrangement aux Seychelles avec ses blocs de granit, ces superbes plages et sa végétation luxuriante.
Carthagène, ancien bastion du royaume d'Espagne en Amérique latine, protège son centre historique derrière ses fortifications complexes. On ne peut que tomber sous le charme de sa flamboyance, ses maisons colorées et ses places toujours en fête.
A quelques heures de bateau, les îles san Bernardo forment un petit paradis pour se reposer dans les eaux bleues turquoises de la belle folie de la vie colombienne.

Costa Rica, voyage


Le Costa Rica se décline en vert, le vert des forêts, le vert écolo ! Aujourd'hui, la forêt couvre 52 % du territoire, contre 24 % il y a trente ans. Pas moins de 850 espèces d'oiseaux dont le resplendissant quetzal. 250 espèces de mammifères : paresseux, coati, puma, jaguar et presque autant de reptiles le peuplent. L’Etat a mis en place une série de mesures environnementales: les agriculteurs sont payés pour reboiser et les pollueurs taxés. La chasse est interdite partout, le pétrole reste sous terre, la production d'électricité verte frôle les 100 %. Les pratiques écologiques sont largement entrées dans les mœurs et le pays est devenu, pour ses voisins et pour les nombreux touristes, un modèle à suivre. Les habitants vous saluent toujours avec le sourire et ces deux mots magiques «Pura vida» !

Parisien Magazine, iconographie


Un vrai bonheur de travailler régulièrement au service photo du Parisien Magazine, magazine qui respecte les photographes, leur travail, ce pour quoi je me bats depuis le début de ma carrière de rédactrice photo. La recherche iconographique est faite par une équipe de professionnels de l’image, attentifs, bienveillants et travaillant en étroite collaboration. Nous avons la chance de produire de nombreuses photos, de pouvoir choisir librement les photographes. Nous ne choisissons pas une photo pour son prix mais parce qu'elle est pertinente.

Historia Hors-Série juin-juillet 2016, iconographie

Ce hors-série d'Historia richement illustré célèbre le quatre-vingtième anniversaire de l'été 1936. Cette période de l'histoire de France marque un vent d'espoir, une embellie dans le ciel plombé des années 1930. L'été 36 est celui de toutes les avancées sociales, du temps libéré et des premièrs congés payés, avant que ne sonne l'heure des illusions perdues.

Historia Hors-Série mars-avril 2016, iconographie

Nouvelle collaboration avec Historia. Ce hors-série sur l’histoire de la Tunisie, accompagné d’une riche iconographie, a été construit avec l’éclairage de professeurs, d’historiens, pour la plupart tunisiens et de journalistes spécialisés. De Hannibal à la révolution, sous l'influence des chrétiens, de l'empire romain puis de l'islam, plusieurs fois colonisée, la Tunisie a connu une histoire riche et mouvementée. Il y a soixante ans elle gagnait son indépendance. Depuis la révolution de Jasmin, depuis le printemps arabe, la Tunisie poursuit sa mutation et tente de construire la démocratie qu'elle souhaite offrir aux générations futures. Malgré les difficultés, une bonne partie du chemin a été parcouru mais la liberté semble encore très fragile.

Historia Hors-Série octobre 2015, iconographie

Nouvelle collaboration avec Historia pour réaliser l'iconographie d'un hors-série sur Londres à l'époque victorienne. Un univers scruté avec l'attention des meilleurs limiers de Scotland Yard, par des historiens et journalistes aux aguets et mis en scène par les créateurs inventifs du jeu vidéo Assassin's Creed Syndicate. Je me suis plongée dans l'Angleterre au XIX ème siècle sur les traces de Jack l"éventreur comme de Darwin, assistée à la création de Scotland Yard et aux premiers freak show. J'y ai rencontré Charles Dickens, Arthur Conan Doyle, Oscar Wilde... Ce numéro retrace les deux faces d'une ville en pleine mutation.

Historia Hors-Série juillet-août 2015, iconographie

Ce hors-série, c’est l'histoire de ces grands navigateurs, explorateurs, chercheurs, champions, éclaireurs et protecteurs des océans.
C’est aussi l’histoire d’un travail en équipe avec de grands professionnels besogneux, respectueux des photos, des auteurs et a fortiori des lecteurs.

Galapagos, voyage

Sacrée parenthèse enchantée que ce voyage photographique aux Galapagos. Les amoureux de la nature, les photographes ne peuvent rêver mieux comme destination.
Avec notre bateau, nous voyageons d'île en île. Le dépaysement est total, les îles ont chacune leur particularité. Nous avons le sentiment d'être un visiteur au paradis. Sans jamais les toucher, nous approchons les animaux terrestres ou marins, nous sommes chez eux, mais nul ne se sent menacé. Calme et Respect, sont les maîtres mots de ce voyage.
On n'a qu'une envie : y retourner...

Panama, voyage

Connu dans le monde entier pour son canal, le Panama l'est beaucoup moins pour ses cultures indigènes encore intactes et sa luxuriante forêt primaire du Darien. Aller au pays des Kunas, des Emberas et des Wounaans c'est s'offrir une immersion unique et un dépaysement certain au coeur de la forêt primaire du Darien, des îles San Blas, de Gamboa ou de Portobelo. Il faut oser les zones les plus reculées pour trouver un pays authentique et exceptionnel.

Inde, voyage

A la fin de l’année 2013, nous avons découvert les Sunderbans, la plus grande mangrove du monde connue pour la richesse de sa faune : le tigre du Bengale, le crocodile marin, le python indien ainsi que de nombreuses espèces d’oiseaux. Puis, nous avons visités la région de l’Assam et nous nous sommes rendus dans le parc national du Kaziranga, un des meilleurs endroits pour observer le célèbre rhinocéros unicorne, le buffle, les éléphants sauvages et domestiques et si les herbes ne sont pas trop hautes, avoir la chance d’apercevoir le tigre du Bengale. Cette nature indienne reposante, ses habitants toujours souriants, loin de la pollution des grandes métropoles, un beau voyage photo, haut en couleur...

We Demain n°4, iconographie

Nouvelle collaboration avec We Demain : dans ce numéro nous faisons un point sur le vaccin contre le Sida, nous visitons une ferme où ce sont les animaux qui soignent les enfants traumatisés, nous faisons la connaissance de Mark Boyle et découvrons comment il a vécu un an sans argent, nous expliquons comment nous pourrions nous soigner avec les fruits de notre planète...autant de sujets qui nous confortent dans notre conviction qu'un meilleur monde pour demain n'est pas une utopie.
Cliquez sur les vignettes, je vous en livre un aperçu.

We Demain n°3, iconographie

We Demain : Enfin un magazine qui positive, où l'on se demande ce que nous pourrions faire pour que Demain le monde soit meilleur.
Quand François Siegel, qui a souvent de bonnes idées (lui et son frère ont, entre autre, créé le MONDE 2) m'a appelée pour prendre en charge l'iconographie du magazine, il était évident pour moi de travailler sur un tel projet et avec une telle équipe...
Cliquez sur les vignettes, je vous en livre un aperçu.

Brésil, voyage

Fantastique Pantanal, c’est le voyage que je vous ai proposé du 31 mai au 13 juin 2012.
Sur près de 200.000 km2, le Pantanal est considéré comme une des plus grandes plaines inondables de la planète. Mai, marque le début de la saison sèche, les terres, immergées à près de 80% au plus fort de la saison humide, se découvrent et les cours d’eau coulent lentement, formant de nombreux méandres.
La faune du Pantanal est unique. Cette plaine alluviale est le territoire de plus de 650 espèces d’oiseaux, 80 espèces de mammifères, 400 espèces de poissons, 50 espèces de reptiles et abrite de nombreuses espèces menacés comme le jaguar, le cerf des marais, la loutre géante, l’armadillo géant, le tamanoir ou le tapir du brésil. Cet extraordinaire écosystème possède également la plus riche collection au monde de plantes aquatiques.

Jamaïque, voyage

Reggae, Zion, Kingston, Rastafaraï, Blue mountains, Jah, Ganja autant de mots, de sentiments, d'impressions qui depuis longtemps me donnaient envie de découvrir la Jamaïque. Mon appareil photo sur le dos et de nombreuses cartes mémoires, je profite et prend prétexte de l'ouverture de la première ligne aérienne directe depuis Paris pour m'y rendre.
Durant 15 jours j'ai découvert et aimé les paysages, la culture et la population de cette magnifique île des Caraïbes. Negril et sa somptueuse plage de sable blanc, Black river, la sauvage côte sud de Treasure beach, Spanish Town, la célèbre et mythique capitale qu'est Kingston, les blue mountains, leurs végétations luxuriantes et leur célèbre café, Discovery Bay puis Runaway Bay, Ochos Rios, Port Antonio...
J'ai aimé la chaleur des jamaïcains, leur douceur de vivre.
J’aime leur musique et même si la jeunesse écoute majoritairement du dancehall, fusion en perpétuelle mouvement et danse le daggering, simulation acrobatique de l’acte sexuel, Bob Marley, est omniprésent sur toute l’ile et profondément ancré dans l’esprit des jamaïcains.
J'y ai vécu la victoire d'une femme, Portia Simpson-Miller, aux élections législatives, et profité de ce moment pour dérober quelques photos. J'ai autant aimé la douceur des plages des Caraïbes que mes balades dans la montagne avec à la clef le chaleureux accueil d'une communauté Rastafaraï.
La Jamaïque me sera inoubliable, yeah man !

Botswana, de l'Okavango au Kalahari, voyage

De l’Okavango au Kalahari en passant par la réserve de Moremi, le Botswana demeure mon coup de cœur africain. Un voyage au Botswana garantie des émotions très fortes. Loin du tourisme de masse, la faune y est très sauvage. Pays tout en contrastes : vous passez de zones humides de la rivière Khwaï, ou de l’Okavango, et après quelques heures de route vous atteignez le désert du Kalahari aux températures extrêmes. Amateurs de photos de nature ou de photos animalières ce pays ne peut que vous enchanter.

Des forêts et des hommes, exposition

Les forêts du monde s'exposent à Paris. Après Genêve, c'est sur la place du Palais Royal que s'installe l'exposition "Des forêts et des hommes". 70 photographies sont suspendues à des trépieds de troncs d'arbres de 10 mètres de hauts, sortes de tipis au sein d'une "clairière urbaine". J'ai toujours grand plaisir à voir si agréablement mis en valeur ce travail iconographique qui m'a tant passionné.
Cette exposition gratuite et en plein air s'offre au public du 25 juin au 24 juillet 2011. Itinérante, elle a débuté son périple à Genève et est également présenté à Decize dans la Nièvres du 01/07 au 09/10. Fin juillet elle s'installe également en Russie, à Moscou.

Des forêts et des hommes, exposition, livre

2011 a été déclarée Année Internationale des Forêts par les Nations Unies. A cette occasion, toute l'équipe de Goodplanet s'est mobilisée pour mener à bien un projet à la hauteur de cet évènement. Ce fut un vrai plaisir de retrouver l’érudit Olivier Milhomme et de mieux connaître le passionné et attachant Yann Arthus Bertrand. Responsable de l'iconographie, j'ai eu le plaisir de reprendre contact avec les plus grands photographes de nature et animalier. De ce passionnant travail d’équipe découle une exposition itinérante de 70 photographies, 20 posters pédagogiques, un livre, un film.
Ce programme de sensibilisation et ses différentes initiatives, doivent nous aider à valoriser ce qui nous anime tous : défendre notre planète, la respecter, la protéger, et toujours interpeller le plus grand nombre pour vivre en harmonie avec notre Terre.

Madagascar et Nosy Be, voyage

Retourner quelque temps à Madagascar, c’est un peu comme retourner un peu chez nous, retrouver certaines connaissances, certains lieux, sur cette île où l’on parle notre langue, où l’on se sent si proche de cette population attachante. …Revoir les lémuriens, se balader dans les marchés parmi les parfums d’épices, s’enivrer d’ylang ylang, approcher les plus reculés des petits villages, nager avec les tortues, apercevoir les dauphins, entendre le chant des oiseaux, être sous un soleil de plomb durant la journée et entendre la pluie tomber durant la nuit, fouler la terre rouge… Revoir Madagascar et rentrer requinqué pour terminer l’hiver à Paris !

Marianne n°713-714 du 18 au 31 déc 2010, iconographie

Cette nouvelle collaboration iconographique avec Anthony Rowley m'a plongée dans les secrets et les affaires d'état, ces vérités qui dérangent. Aujourd'hui comme hier, du masque de fer à l'affaire Bettencourt, ces scandales, qu'ils soient politiques, diplomatiques, économiques, religieux ou sexuels, ont souvent marqué et parfois fait basculer l'Histoire.

Chiottissime, exposition

Un an après avoir été inaugurée à Bruxelles, l'exposition "Autour du pot", rebaptisée "Chiottissime" s'est implantée temporairement à Paris, boulevard de la Bastille. Commanditée à l'origine par Unicef Belgique, la SIAAP (Syndicat Interdépartemental pour l’Assainissement de l’Agglomération Parisienne) a repris l'idée avec toujours pour mission de nous sensibiliser sur les conséquences environnementales liées à l'absence d'équipement d'assainissement dans de nombreuses régions de la planète.
C'est grâce à la motivation de Terre Bleue pour faire vivre ce projet et mon travail iconographique mais surtout à l'engouement du public que ces photographies peuvent continuer à délivrer leur message.

A/R n°1 de mi juin à mi août 2010, Bardia National Park, publication

Première collaboration avec le tout nouveau magazine bimensuel de voyages A/R. Créé par une équipe dynamique, il apporte un ton nouveau et de la fraicheur dans le monde des magazines de voyages. Mon dernier reportage, dans le parc national de Bardia au Népal : 5 pages, texte et photos... Télécharger la présentation du reportage

VSD n°1712 du 16 juin 2010, safari photogénique au Botswana, publication

Deux voyages au Botswana avec Objectif Nature m'ont permis de réaliser un reportage photographique sur les fabuleuses réserves animalières de ce pays d'Afrique australe et sur la vie de ses chasseurs d'images amateurs. Le magazine VSD en publie un extrait dans ses pages voyages.

Télérama du 9 juin 2010, le guide des festivals, iconographie

La nomade que je suis, a voyagé virtuellement pour Télérama dans la France entière pour réaliser l'iconographie du guide des Festival de l'été 2010 afin d'obtenir quelques photographies des artistes qui se produiront près de chez vous, demandez le programme !

Katmandou et le parc National de Bardia, voyage

Voici quelques instantanés vécus au Népal, de Katmandu au parc national de Bardia.  Après le brouhaha de la capitale, les drapeaux de prières qui claquent le long des toits, la cérémonie émouvante des crémations, nous sommes transportés loin de tout, dans la jungle de Bardia, en symbiose totale avec dame nature et ce bien-être indéfinissable de vivre quelque chose d’exceptionnel.

Marianne n°661-662 du 19 déc 2009 au 1er janvier 2010, iconographie

Parallèlement à mes remplacements au service photo, j'ai une nouvelle fois travaillé en étroite collaboration avec Anthony Rowley sur "les plus gros mensonges de l'histoire". De l'Empire romain à la grande crise de 2008, de la légende de Jeanne d'Arc aux intox de la guerre en Irak "Marianne" ausculte les plus flagrantes contrevérités historiques.

Safari en Namibie, voyage

Namibie, un rêve d'enfant. Je vous rapporte de Namibie une palette de couleurs : ocre, abricot et rouge des gigantesques dunes de la mer de sable de Sossuslvei et des tribus Himba, des pastels du Damaraland et un patchwork de couleurs des tribus Hereros. Photographes, ne recherchez pas en Namibie la faune sauvage du Botswana ou de l'Afrique de l'est, toutefois si un groupe d'Oryx ou de Springboks viennent animer un décor de dunes, c'est cadeau ! Enivrez vous de la beauté insensée des paysages.

L'Oreal 1909 - 2009, livre

Durant 2 mois et en étroite collaboration avec l'Oréal, les éditions Perrin et Jacques Marseille, j'ai travaillé sur l'iconographie du livre paru à l'occasion du centenaire d'une des plus prestigieuse entreprise française : l'Oreal.
Riche d'images et de photographies inédites, ce livre retrace autant l'évolution de l'entreprise que celle de notre société.

Autour du pot, exposition

Après les batailles de l'eau début 2008, j'ai à nouveau collaboré avec les éditions Terre Bleue. Le défi était d'organiser une exposition photo originale sur les toilettes dans le monde entier. Cette exposition commanditée par Unicef Belgique a pout but de sensibiliser les populations et les médias sur les conséquences environnementales liées à l'absence de sanitaire dans certains pays de la planète. C'est avec humour et émotion que l'on arrive parfois à faire passer un message fort et à faire évoluer notre monde.
L'exposition de 48 photographies grand format a été inauguré au Parc Royal de Bruxelles en juillet 2009, puis a voyagé à Ostende et à Liège.

Marianne n°609-610 du 20 déc 2008 au 2 janvier 2009, iconographie

Nouvelle collaboration avec l'équipe du magazine Marianne. J'ai cette fois réalisé l'iconographie du dossier Histoire dirigé par l'historien Anthony Rowley . La couverture et 63 pages sur les grandes crises mondiales de la chute de l'empire romain à nos jours.

"Les batailles de l'eau", livre

De novembre 2007 à février 2008 j'ai eu la chance de travailler aux éditions Terre Bleue, avec une petite équipe de gens talentueux. J'ai complété leur savoir faire par mes connaissances iconographiques et photographiques. De cette collaboration est né un livre "Les batailles de l'eau". Sécheresse, pollution, absence de collecte des eaux usées, grands travaux écologiquement et socialement dévastateurs, modification du climat, irrigation à grande échelle, répartition inégale des richesses... La bataille de l’eau s'affirme certainement comme l'une des préoccupations majeures du 21ème siècle. En 350 pages, richement illustré de près de 200 photographies, ce livre tente d'expliquer la problématique de la gestion de cette ressource naturelle. Il est disponible depuis le 15 mai.

"Les batailles de l'eau", exposition

Sur les bords de Marne - du 2 avril au 1er juin 2008 à Vitry sur Seine puis du 3 juin au 31 juillet 2008 à Champigny sur Marne - une sélection de 40 images, photographies grand format, en accès libre a témoigné des nouveaux enjeux de l'eau à travers le monde. Cette exposition permet de faire un bilan des problèmes liés à l’eau, sécheresse, pénurie, guerre, gâchis, pollution, réchauffement climatique, répartition inégale, luttes et solidarités. Cette exposition, comme le livre, met en évidence le fait que l'eau ne doit pas être l'apanage des plus riches mais un droit universel.